mercredi 28 mai 2014

les premiers humains à blood bowl

Il y a deux ou trois ans, j'avais acheté 4 boîtes de blood bowl sur ebay. J'en ai d'ailleurs offerts deux à un neveu et à un cousin. Toujours est il que c'est ainsi que je suis entré en possession de deux héquipes d'humains et d'orcs première édition. Une vraie catastrophe : toutes les figurines sont identiques. On ne distingue les rôles que par la couleur du bord du socle.

Les orcs sont presqu'irrécupérables. Et puis comment faire des orcs noirs suffisamment distincts des autres orcs ? Ils sont censés être plus grands et plus forts ! Je ne sais ce que je vais en faire…

Par contre, les humains ont un potentiel car ils n'ont pas de problème de carrure et la figurine est bien plus apte à supporter des variations. J'ai ainsi décidé de me faire ma propre équipe où chaque figurine serait différente de sa voisine, même si ce n'est pas de beaucoup.

Pour vous donner une idée du travail, voici 4 photos montrant la transformation d'une figurine (il s'agit assez d'une transformation relativement lourde -- souvent je ne transforme qu'un ou deux bras). La figurine bleu clair est dans l'état, sans aucune transformation.

L'état final :



La figurine après découpage. Finalement, je devrais couper le bras droit au niveau du coude pour lui donner la position que je voulais.



Première étape : fixer le bassin. Outre un légère rotation à droite, j'ai un peu redressé le buste, pour qu'on voit davantage le visage.


deuxième étape : fixation de l'épaule. Il a fallu attendre le séchage complet du mastic synthétique pour y procéder.


Vue de dos du résultat final.



Voici maintenant une vue d'ensemble de l'équipe. Une seule figurine est restée dans sa configuration d'origine. Elle est rouge.





Voici maintenant les trois-quarts. Ils n'ont rien de particuliers. Il y en a huit.




Voici les deux lanceurs. Ils ont un ballon dans la main. Par fantaisie, ils ont aussi un petit ballon sur le dessus du casque !



Les quatre receveurs ont une visière pour mieux apercevoir le ballon dans les airs. L'un d'eux court. L'effet est intéressant, j'aurais dû le tenter sur d'autres figurines.



Voici enfin les quatre blitzeurs. Ils ont un triple cimier, dont la partie avant ne demande qu'à les aveugler. C'est pour les obliger à tourner la tête en permanence, ce qui leur permet d'avoir une vision globale du jeu pour savoir où cogner (ou récupérer le ballon, de temps en temps).





Pour finir, un dernier portrait après transformation.

 

À l'heure où j'écris ces lignes, tous ces braves gens sont en cours de peinture.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire